<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève

Publicité

Tarantino; enfin un western?

·

Un premier western pour Tarantino ?! Souvenez vous de la bande originale de Inglourious Basterds et de son générique ici avec la musique du film Alamo (1960), et dont plusieurs chansons du film sont des compostions de Ennio Morricone). Ou encore de ces nombreuses utilisations de très gros plans sur les yeux de ses personnages. Nous savons que Tarantino est un immense fan de ce genre, et plus particulièrement les westerns italiens qu'on surnomme le « western spaghetti ». Il avait déclaré que son film préféré, tous genres et tous temps confondus, était Le Bon, la Brute et le Truand, réalisé par le maître absolu en la matière, Sergio Leone. Un projet très très attendu par tout le monde puisque il faut bien avouer que Tarantino est le réalisateur que tout le monde aime, pour de bonnes ou de mauvaises raisons. Ajoutons aussi qu'il a même joué dans le western japonais Sukiyaki Western Django, de son ami Takashi Miike (le cinglé qui peut réaliser six films la même année !). Mais c'est qui Django ?! C'est le héros et le titre du western culte de Sergio Corbucci (autre grand réalisateur italien préféré de Tarantino), qui est un des premiers à montrer un sadisme et une cruauté assez subversive pour l'époque (1966). Par la suite, tout un tas de westerns spaghetti ont utilisé ce nom dans leur titres (Django Kill... If You Live, Shoot!, Django 2: il grande ritorno), et même plus récemment le film d'animation Rango, une autre référence à Django. Le casting comprendra entre autres Jamie Foxx (Django), Leonardo DiCaprio, Samuel L.Jackson, Christoph Waltz et Franco Nero, l'acteur qui jouais Django dans le film original. Cependant, souvenez-vous de Tim Burton pour Alice aux pays des merveilles, Scorsese pour Gangs of New-York, ou encore Spike Lee pour Malcolm X, quelques fois les grands réalisateurs loupent le coche lorsqu'ils s'attaquent à leur thème de prédilection. Mais ne boudons pas notre plaisir car Tarantino nous déçoit rarement, et devient même encore meilleur avec le temps. Son dernier film, Inglourious Basterds, était certainement son film le plus ambitieux (et réussi) de sa carrière. Et puis après tout, peut-être que Tarantino nous réserve encore une surprise, et que ce Django Unchained ne sera même pas à proprement dit un western, lui qui sait si bien marier les genres.


Par Manu Zirnheld – le Lundi 9 Juillet 2012
Vous appréciez cet article, aidez-nous à le promouvoir: