<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève

Publicité

Palmarès des Oscars 2010

· Cette nuit avait lieu la fameuse cérémonie des Oscars (ou Academy Awards en version originale), qui se voyait être l’arbitre dans le duel opposant Avatar à Démineurs, le premier ayant affolé les chiffres du box-office de la planète, le second ayant reçu les faveurs des critiques.

 

Sans garder plus longtemps le suspense, c’est bel et bien Démineurs qui en ressort gagnant, avec pas moins de 4 statuettes, glanées de surcroit parmi les catégories les plus prestigieuses : meilleur film, meilleur scénario original et meilleur réalisateur, ou plutôt réalisatrice. En effet, ce dernier prix est d’ailleurs pour la première fois décernée à une femme, Kathryn Bigelow, l’ironie du sort voulant même que ce soit l’ex-femme de James Cameron. Une reconnaissance de l’apport des femmes dans la réalisation qui aura tardé à venir, mais qui arrive à point pour la journée de la femme.

 

Le concurrent malheureux, Avatar, ne s’en sort avec « seulement » trois prix techniques, pour sa direction artistique, ses effets spéciaux et sa photographie. Cameron n’aura donc pas égalé le succès de son Titanic, même si cela ne doit plus lui faire beaucoup d’effet après avoir réalisé les deux films les plus lucratifs de tous les temps.

 

Une fois de plus, après Little Miss Sunshine et Juno, le cinéma indépendant américain est honorablement représenté, avec Precious qui décroche le titre de meilleure adaptation, ainsi que le meilleur second rôle féminin en la personne de Mo’Nique, le cinquième prix décerné à une femme noire.

 

Du côté des acteurs, les pronostics se sont avérés très proches de la réalité, avec Sandra Bullock en tant que meilleure actrice, qui décroche avec The Blind Side son premier Oscar. A noter qu’elle avait reçu peu de temps avant le Razzie Award, célébrant les pires acteurs, pour son rôle dans All About Steve. Jeff Bridges reçoit le prix du meilleur acteur pour son rôle dans Crazy Heart. Enfin, Inglourious Basters ne repartira pas complètement bredouille, grâce à l’Oscar du meilleur second rôle masculin décerné à Christoph Walz.

 

En parallèle au duel qui se jouait au plus haut niveau, il y en avait un autre plus petit, entre deux films étrangers qui se font la course aux distinctions à travers le monde, le Ruban Blanc et Un Prophète, ce dernier s’étant déjà plusieurs fois fait voler la vedette par le premier. Le jury a apparemment voulu créer la surprise, puisque c’est finalement un film argentin, El Secreto de Sus Ojos (Dans ses yeux) qui repart avec le titre de meilleur film étranger.

 

Enfin, Pixar réalise un nouvel exploit en signant pour la troisième fois d’affilée le meilleur film d’animation. Après Ratatouille et Wall-e, Là-haut semble confirmer la renaissance du studio précurseur et qui repousse toujours plus loin les limites techniques, tout en assurant toujours la qualité du récit. Sera-t-il de même pour Toy Story 3 ?

 

Voici donc les grandes lignes de ce palmarès. Vous pouvez le retrouver en détail ci-dessous :

 
Meilleur film: Démineurs

Meilleure actrice: Sandra Bullock dans The Blind Side

Meilleur acteur: Jeff Bridges dans Crazy Heart

Meilleure actrice dans un second rôle: Mo'Nique dans Precious

Meilleur acteur dans un second rôle: Christoph Waltz dans Inglourious Basterds

Meilleur réalisateur: Kathryn Bigelow pour Démineurs

Meilleur scénario original: Démineurs

Meilleur scénario adapté: Precious

Meilleur film en langue étrangère: Dans ses yeux, film argentin

Meilleur film d'animation: Là-haut

Meilleur documentaire: The Cove, la baie de la honte

Meilleure photographie: Avatar

Meilleure direction artistique: Avatar

Meilleurs costumes: Victoria : les jeunes années d’une reine

Meilleur montage: Demineurs

Meilleure musique originale: Michael Giacchino pour Là-haut

Meilleure chanson: Ryan Bingham et T Bone Burnett, "The weary kind" pour Crazy Heart

Meilleur son: Demineurs

Meilleur montage sonore: Demineurs

Meilleur court-métrage de fiction: The New Tenants

Meilleur court-métrage d'animation: Logorama, film français

Meilleur court-métrage documentaire: Music by Prudence

Meilleur maquillage: Star Trek

Meilleurs effets visuels: Avatar

Par Fabien Schneider – le Lundi 8 Mars 2010
Vous appréciez cet article, aidez-nous à le promouvoir: