<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève

Publicité

Gael Garcia Bernal chauffe Locarno

·

Aucune conférence de presse n'a été organisée avant la projection du film NO sur la Piazza Grande de Locarno, mais une rencontre de son interprète principal avec le public a bien eu lieu sur le site du Forum. Souriant et ravi de partager ses idées et réflexions sur son nouveau film, Gael Garcia Bernal a drainé toute une foule de cinéphiles dans la petite « salle » à ciel ouvert, sous un soleil de plomb.

Le natif de Guadalajara s'est amusé à comparer le début de la collaboration avec un réalisateur à un mariage. Le projet NO a donc tout naturellement commencé comme une histoire d'amour : avec une grosse biture. Blague à part, c'est néanmoins un film sérieux, et un brin cynique que Bernal est venu présenter à Locarno, en interprétant un responsable de communication en publicité recruté pour créer une campagne contre Pinochet. Soucieux de justifier ses choix artistiques, l'acteur mexicain a souligné l'importance d'un cinéma qui lève des questions d'ordre social sans manichéisme et sait prendre des responsabilités citoyennes, un processus pas si évident que ça pour les artistes d'Amérique latine, pour qui la liberté d'expression assez neuve et l'héritage de la propagande restent encore parfois difficiles à apprivoiser.

L'acteur a également été invité à Locarno pour recevoir un prestigieux prix à la carrière (L'Excellence Award Moët et Chandon), qu'il a accepté sur une Piazza Grande bondée de spectateurs enthousiastes le soir même, accompagné par son frère. Bien que la filmographie éclectique de Bernal force le respect – il reconnaît avoir besoin de prendre les lois de l'industrie cinématographique à contre-courant, ayant un besoin viscéral de voyager et d'explorer des nouveautés - on se demandera néanmoins pourquoi un si jeune acteur mérite un tel prix, car comme il l'a laissé entendre, le meilleur reste encore à venir.

 

Par Aureliane Montfort – le Jeudi 9 Août 2012
Vous appréciez cet article, aidez-nous à le promouvoir: