<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève

Publicité

Programme du 26ème Festival International de Films de Fribourg

·
Tous les films et les invités de la prochaine édition du Festival (24-31 mars 2012)

Cette année, pas moins de douze films en provenance d’Amérique Latine, d’Asie et d’Afrique se disputeront le Regard d’Or, le Grand Prix du Festival de Films de Fribourg. Le Proche et le Moyen Orient sont également présents dans la Compétition avec des films de Jordanie, d’Egypte et d’Iran. Plusieurs cinéastes feront le déplacement à Fribourg pour défendre leurs films en personne.
Les films en Compétition sont tous des Premières Suisses ou Internationales. Le Festival a pour vocation de présenter au public des réalisations qui trouvent rarement leur place dans le système de distribution traditionnel. Ainsi, la sélection est admirable : dans IN THE OPEN, l’Argentin Hernán Belón raconte comment d’étranges sentiments se mettent à gripper l’harmonie familiale d’un jeune couple. De son côté, HISTORIAS QUE SO EXISTEM QUANDO LEMBRADAS, premier long-métrage de fiction de la brésilienne Julia Murat fait état de curieux phénomènes dans un village retiré. HONEY PUPU du taïwanais Chen Hung-I est une comédie de science-fiction poétique traitant des nouvelles technologies, récompensé par de nombreux prix dans différents Festivals. 

Du cinéma politique et social

D’autres films traitent de questions sociales actuelles, comme ASMAA, de l’Egyptien Amr Salama (sacré meilleur cinéaste arabe au Abu Dhabi Film Festival en octobre 2011), portrait d’une jeune quadragénaire séropositive. Dans THE LAST FRIDAY, le jordanien Yahya Al-Abdallah dépeint le quotidien d’un chauffeur de taxi dans les rues d’Amman dans toute son absurdité. Avec LUCKY, Avie Luthra met magistralement en scène l’amitié entre un jeune garçon en quête d’une vie meilleure dans les townships d’Afrique du Sud et une vieille voisine d’origine indienne. 
Le réalisateur israélien Ido Fluk, plutôt connu pour son cinéma expérimental, présentera NEVER TOO LATE, un road-movie portant un regard sans concession sur l’état de la société israélienne. Le film philippin FABLE OF THE FISH, d’Adolfo Borinaga Alix Jr. dépeint le quotidien des plus démunis à Manille dans un mélange exceptionnel entre précision documentaire et réalisme magique.

Des femmes fatales en Corée du Sud, un western mexicain 

Plusieurs fois primé dans les festivals internationaux, le chinois Wang Xiaoshuai présente son dernier film 11 FLOWERS. De son côté, COUNTDOWN, du sud-coréen Huh Jong-ho, raconte dans un joyeux mélange entre thriller et comédie la rencontre entre un recouvreur de dettes malade du foie et une femme fatale et manipulatrice. Sur le mode intimiste, ONE. TWO. ONE de l’Iranienne Mania Akbari, dévoile les liens enchevêtrés qui existent entre différents personnages. Le film historique du Mexicain Matías Meyer THE LAST CHRISTEROS, revient sur la guerre des Cristiada Cristeros, un événement marquant de l’histoire du Mexique du XXème siècle.

Nouvelle ligne de programmation et stabilité financière

Fraichement nommé à la tête du FIFF en tant que directeur artistique, Thierry Jobin signe cette année sa toute première programmation. En introduisant de nouvelles sections au menu du Festival, il l'a restructuré de l’intérieur : les 30'000 spectateurs attendus cette année auront l’occasion de côtoyer de près les cinéastes lors de nombreux débats, conférences et rencontres informelles. La direction administrative du FIFF ainsi que la communication sont assurées par la secrétaire générale Esther Widmer, qui dirige le Festival conjointement avec Thierry Jobin.
Le Festival peut compter sur une solide assise financière, avec un budget global de 1.9 Millions de Francs suisses. Les contrats de partenariats institutionnels ont tous été reconduits : le FIFF est soutenu par la Loterie Romande, la DDC, l’Office Fédéral de la Culture et l’AGGLO Friburg. Depuis cette année, le Canton de Fribourg s’engage également avec un montant augmenté et fixe. Il devient  ainsi l’un des soutiens les plus importants du Festival.
 
Le FIFF s’affirme comme rendez-vous incontournable du calendrier culturel suisse. Cette évolution régulière, tout comme la nouvelle orientation artistique induite par Thierry Jobin, est favorablement perçue par les partenaires institutionnels et privés.

La cérémonie d’ouverture, samedi 24 mars 2012 se fera en présence du conseiller fédéral Alain Berset.
Les tickets peuvent être achetés auprès des points de vente Starticket, sur www.starticket.ch et à l’Ancienne Gare de Fribourg
.

Source: www.fiff.ch
Par Prune Karlen – le Jeudi 22 Mars 2012
Vous appréciez cet article, aidez-nous à le promouvoir: