<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève

Publicité

JdS 2014: Soleure et ses merveilles

·

Les journées de Soleure ; le lieu de la rencontre annuelle du Cinéma suisse ; le moment de la fête nationale de ce petit, mais riche cinéma ; ont débuté le 23 janvier et se termineront le 30 avec l’attribution des Prix de Soleure et Prix du Public à deux films en concours. Ce Festival, qui illumine pendant une semaine la belle ville de Soleure, non seulement revient sur l’année passée du cinéma suisse ; mais aussi donne un aperçu de ce cinéma dans l’année à venir. Les films qui sont déjà sortis, retrouvent une nouvelle chance d’être redécouverts (Les grandes ondes (à l’ouest) de Lionel Baier, L’expérience Blocher de Jean-Stéphane Bron, entre autres), et les films qui vont bientôt sortir, se font remarquer d’avance par les cinéphiles.  

Chaque année à Soleure il y a également quelques films non suisses qui s’intègrent néanmoins dans le cœur de ce festival essentiellement suisse, grâce à la section « Focus ». Le focus de cette année est la prise de position dans les films. Ainsi, les documentaires et les films de fictions politiquement engagés s’avèrent aptes pour découvrir l’approche des cinéastes en ce qui concerne la politique. Parmi les films présentés dans cette section, il y a eu le documentaire acclamé de Joshua Oppenheimer, The Act of Killing. Ce dernier a gagné l’amour des critiques et des publics partout, et est aussi nominé pour l’Oscar du meilleur documentaire. Or, la projection du film à Soleure n’a pas pu satisfaire tout le monde à cause de l’absence des soustitres français.

De plus, le festival rend chaque année hommage à un réalisateur suisse qui a rencontré du succès sur la terre helvétique et ailleurs. Cette année, le documentariste Peter Liechti se voit à l’honneur à Soleure. Les films qu’il a faits pendant sa longue, fructueuse carrière cinématographique sont projetés lors du festival pour le public enthousiaste. La soirée du 24 janvier, Liechti est venu présenter son dernier film, Vaters Garten : die Liebe meiner Eltern. Ce film, qui avait précédemment été présenté au Forum à Berlin en 2013, s’est avéré un succès instantané à Soleure. Liechti a filmé ses parents de l’été 2010 à l’été 2011. Il s’agit d’un sublime portrait d’une famille, leurs rapports, leurs amours, leurs conflits. Bien qu’il soit une histoire personnelle, le film parvient à communiquer avec tout le monde grâce à son sens d’humour et sa franchise accommodante.

Les saveurs de Soleure ne se limitent pas aux catégories mentionnées en haut. Ce festival est aussi l’occasion de découvrir les court-métrages suisses. Composée principalement des films des jeunes cinéastes, cette catégorie réserve aussi quelques belles surprises pour les cinéphiles. Elle a notamment suscité l’intérêt de l’équipe du Cinema.ch, car le film de notre collègue, Adrien Bordone, y est aussi présenté. Dimanche, un documentaire de 28 minutes, est une œuvre originale et bien réussie qui essaye de montrer comment les gens passent leur dimanche. Dans ce film, l’intervention du réalisateur à certains moments et les références au tournage d’un film et à la présence de la caméra parviennent à créer des situations comiques et conviviales. De plus, le détachement de la voix-over et des images contribue à la construction d’un espace mystique, philosophique, idyllique. Cette voix-over, portant sur des réflexions sur la vie, accompagne les images des activités banales des gens les dimanches.

Par Maral Mohsenin – le Mercredi 29 Janvier 2014
Vous appréciez cet article, aidez-nous à le promouvoir: