<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève

Publicité

(Cannes 12): Conf d'Audiard, morceaux choisis

· Jacques Audiard a présenté son film De Rouille et d'os en conférence de presse. A ses côtés Thomas Bidegain et les acteurs Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts ont répondu aux questions des journalistes. Morceaux choisis.







La quête de Marion Cotillard pour interpréter le rôle de Stéphanie
Quand j'ai lu le scénario de Jacques et Thomas, j'ai été bouleversée par cette histoire. Généralement, quand je lis une histoire, il y a toujours une compréhension immense du personnage. Je sais qui est cette personne. Avec Stéphanie, je suis arrivée au bout du personnage et je ne savais pas qui elle était. J’en ai parlé à Jacques, il m'a dit que lui non plus ne savait pas et la perspective de partir à la recherche de ce personnage avec lui m'a excitée.
 
La puissance physique et corporelle dans le film, par Jacques Audiard
Matthias ne rentre pas du tout dans mes critères masculins. J'aime plutôt les hommes petits et j'ai été surpris moi-même de ce choix, de ce grand garçon plein de muscles. Le film raconte ça, des personnages déjetés, de temps de crise, où la société passe dans une barbarie, où on mange dans les poubelles. C'est dans ce sens-là, sa puissance physique. Il n'a pas les mots mais il a ça. Et à la fin, il saura probablement mieux utiliser les mots.?

Jacques Audiard explique les effets spéciaux pour faire disparaître les jambes de Marion Cotillard
Je les ai coupées ! C’est un film que je n'aurais pas pu faire il y a 10 ans, c'est trop lourd. Aujourd’hui, on met des bas verts puis on supprime le vert, c’est tout.

Marion Cotillard poursuit :
La plupart du temps, elle est dans son fauteuil. Après c’est une question d'imagination. On imagine qu’on n’a pas de jambes et  quand j’étais debout, il fallait qu’on trouve quelque chose de cinématographique. Il y avait Jacques aussi, il nous disait « on pourrait imaginer qu’elle oublie et qu'elle pourrait se lever en oubliant qu’elle n’a pas de jambes ».

Par Mathieu Poget – le Samedi 19 Mai 2012
Vous appréciez cet article, aidez-nous à le promouvoir: