<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève

The Butterfly Room

Poster - Film The Butterfly Room
1h27 · Thriller
Réalisé par Jonathan Zarantonello
Avec James Karen, Joe Dante, Ray Wise, Erica Leerhsen et Barbara Steele.
« Dans un quartier chic de L.A., une vieille acariâtre développe une affection toxique pour une fillette manipulatrice. Un giallo nouvelle génération incarné par une Barbara Steele au sommet. »

I'm Steele Loving Youuu


Critique par Nam Pham – Cinema.ch

Barbara Steele est de retour ! Son faciès bien que vieilli garde toute sa troublante fraîcheur. Dans Butterfly Room, elle joue Ann, une bourgeoise aigrie, coincée et en mal d’enfant. Julie, une enfant solitaire, rencontre cette Ann dont son obsession pour les papillons la fascine. Ann les garde enfermés dans des boîtes entomologiques afin qu’ils ne s’envolent pas. Le récit principal, entremêlé par de nombreux flashback, révèle qu’Ann, toujours en mal d’affection mère-fille, a été dupé par une jeune fille manipulatrice. Une psyché déjà perturbée peut-elle subir un autre choc émotionnel qu’est la tromperie d’une « innocente » fillette ? Et que garde Ann dans sa pièce secrète ? Il semble y avoir autre chose que sa collection de papillons.

Jonathan Zarantonello réalise un slayer movie original et prenant. Il est rare de voir dans ce genre de film, une grand-mère tueuse d’enfants. La face sombre de ces personnages, habituellement innocents et inoffensifs, nous est révélée avec horreur et effroi. La prestance de Barbara Steele est tout bonnement géniale ; tantôt pris de pitié pour cette mère privée de sa fille, tantôt pris de dégout face à son atrocité. A noter également la présence de Ray Wise (qui est-ce ? Mais le papa de Laura Palmer !). Le film, très bien construit abouti à une fin rythmée et endiablée ; on se laisse valser par le suspense qui nous prend à la gorge. Butterfly Room possède quelques éléments tirés par les cheveux (notamment à la fin) mais ce n’est que pour accentuer cette tension qui n’en finit pas. De plus, il faut avouer que le film abuse des bruitages. Un « BOUM » assourdissant retentit … lorsqu’Ann pose la main sur la rampe d’escalier. Un film à voir entre mère et filles ; si vous voulez que ces dernières obéissent à la maison !

3 Photos

« The Butterfly Room (2012) »« The Butterfly Room (2012) »« The Butterfly Room (2012) »

Fans



Cette fiche/critique a été consultée 440 fois