<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève
Affiche Film Mange Prie Aime

Mange Prie Aime - Eat Pray Love

Poster - Film Mange Prie Aime
Sorti le 22 Septembre 2010
Réalisé par Ryan Murphy
Avec Julia Roberts, Javier Bardem, Richard Jenkins, James Franco et Billy Crudup.
« Elizabeth Gilbert a tout pour être heureuse : un mari, un grand appartement... Mais un jour, elle réalise que cette vie n'est pas faite pour elle. Aprés un divorce douloureux, elle entreprend un grand voyage à travers le monde. »

Sous de faux airs de voyage initiatique.


Critique par Thomas Rivera Montes – Cinema.ch

Julia Roberts revient enfin du côté du grand écran, dans Mange, prie, aime de Ryan Murphy (à qui l'on doit les séries Nip/Tuck et plus récemment Glee), dans l'adaptation d'une autobiographie d'Elizabeth Gilbert, véritable best-seller vendu à des millions d'exemplaires dans plus de trente pays. L'ouvrage raconte le passage à vide de cette femme à la trentaine bien avancée, mariée et heureuse en apparence, qui va décider de divorcer, et s'enfuir au bout du monde au cours d'une année de remise en question et de recherche de sa propre identité.

Le film qui débute sous de bonnes auspices, présente de manière assez convaincante l'état de remise en questions dans lequel peut se retrouver une femme qui a semble-t-il tous les éléments pour être heureuse. Cherchant tout d'abord à divorcer, Lize va tomber dans les bras d'un homme plus jeune qu'elle, pensant y trouver une véritable issue dans sa recherche d'épanouissement. Malheureusement, lassée de cette histoire peu sérieuse et qui ne lui donne goût à la vie, elle va se rendre compte que son impossibilité à s'épanouir est surtout liée à elle, et non à ses histoires amoureuses houleuses: Lize va donc tenter un voyage initiatique dans trois destinations différentes, l'Italie, l'Inde et Bali.
La première partie de ce long périple s'arrête à Rome, capitale de la bonne cuisine. Si comme très souvent, la ville est présentée avec une vision totalement américaine et un peu clichée, tirée notamment de films comme Vacances romaines, cette partie semble la plus intéressante car elle montre clairement le lien qui est fait entre son personnage Lize et cet environnement, nouveau à ses yeux. Ainsi, cette partie du voyage reste la plus importante dans l'explication de l'imprégnation des divers lieux pour se remettre en question.
Malheureusement le reste du voyage ne présente pas la même intensité et le même contact entre le personnage et ses découvertes. Ainsi la deuxième destination, l'Inde montre un contact avec ses habitants quasi nul et où le pays en soi avec ses coutumes et traditions est simplement passé au travers. On se sent donc fortement éloigné d'une culture dont Lize elle-même tente de se rapprocher en intégrant la religion hindouiste, en s'y consacrant totalement tout au long de son séjour. Malheureusement, l'Inde est présentée comme un vaste pays dont les seuls éléments qui la constituent sont les bidons villes et les centres de gourous.
La dernière partie du voyage initiatique à Bali aurait eu le mérite d'être plus longue, car liée à l'histoire d'amour qui surgit entre Lize et Felipe (Javier Bardem), elle est l'élément clé de la reconstruction de cette femme en quête d'elle-même. Cette partie, beaucoup plus axée comédie-romantique, rend compte d'un manque éloquent de sincérité et de profondeur qui auraient permis de réellement creuser un peu plus cette reconstruction qui avait pourtant bien démarrée.

Sous ses airs donc de carte postale et de voyage extrêmement aisé où tout le monde est beau et tout le monde est gentil, Mange, prie, aime est une oeuvre divertissante et intelligente qui se transforme vite en romance un peu banale qui nous fait presque penser à la fin du film, que son idylle ne durera pas et qu'elle n'a donc encore rien appris de ses expériences précédentes.

12 Photos

« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »« Mange Prie Aime (2010) »

Fans



Cette fiche/critique a été consultée 5060 fois