<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève
Affiche Film Indian Palace

Indian Palace - The Best Exotic Marigold Hotel

Poster - Film Indian Palace
Sorti le 9 Mai 2012 · Comédie
Réalisé par John Madden
Avec Bill Nighy, Tom Wilkinson, Judi Dench, Maggie Smith et Celia Imrie.
« Des retraités britanniques partent en Inde, où la vie est moins chère. Ils arrivent au Marigold Hotel, un palace dont des publicités leur ont vanté les mérites. Quoique le nouvel environnement soit moins luxueux qu'imaginé, ils sont pour toujours transformés par leurs expériences communes, découvrant que la vie et l'amour peuvent recommencer lorsqu'on laisse son passé derrière soi. »

Inde de carte postale.


Critique par Aureliane Montfort – Cinema.ch

"J'en ai plus qu'assez de voir ces gens se comporter comme s'ils étaient en train de passer une fichue année sabatique!" s'écrie une femme d'âge mûr, exaspérée. Il est vrai que the Best Marigold Hotel rappelle un peu, de part ses personnages, les films potaches américains où des étudiants s'en donnent à coeur joie, et où les protagonistes sont réduits à des "types" caricaturaux, censés être de dignes représentants des campus US; on retrouve en effet dans le long-métrage de John Madden  la fille facile tendance serial loveuse, le dragueur lubrique, le doux homosexuel, l'ingénue, le play-boy discret, la gentille fille qui veut faire des folies, une raciste réac, le tout transposé sur des personnages, et c'est là l'idée bienvenue, qui ont tous 60 ans bien sonnés. Parler du doute d'un nouveau parcours, savoir tout simplement si on veut tourner à gauche ou à droite, retrouver des repères quand on a vécu des dizaines d'années dans une routine rassurante, recommencer une histoire ou son histoire quand on est à l' "automne de sa vie", bref, avoir une regard neuf, être neuf après la retraite semble être un souhait ancré au coeur d'Evelyn (Judy Dench), Douglas (Bill Nighy) ou Graham (Tom Wilkinson), et cela change diablement des crises existentielles post-fac.

 

Vu ainsi, le film offre une certaine bouffée d'optimisme et une dimension  "feel good" comme en raffolent les Britanniques. Cependant, en se gardant bien de montrer les côtés négatifs d'une Inde "coup-de-soleil", ici pleine de sourires, de couleurs, de chaleur et de lumière, le réalisateur impose une vision plutôt monodimensionnelle au spectateur qui se retrouve dans la façon de ressentir et d'observer des personnages tombés amoureux de l'Etat coloré, et ne comprend guère le malaise des autres protagonistes, eux en mal d'Angleterre. Un comble pour un pays si contrasté.  L'intrigue, tirée entre des cartes postales et des clichés sympatiques, reste amusante et, touchante mais se résume malgré tout à un voyage tout en légerté à travers une douce photographie arc-en-ciel, voyage qui s'achève en final de comédie romantique. Léger plus qu'aérien.

Bande annonce & Vidéos

5 Photos

« Indian Palace (2012) »« Indian Palace (2012) »« Indian Palace (2012) »« Indian Palace (2012) »« Indian Palace (2012) »

Fans



Cette fiche/critique a été consultée 1103 fois