<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève
Affiche Film Final Destination 5 (3D)

Final Destination 5 (3D)

Poster - Film Final Destination 5 (3D)
Sorti le 31 Août 2011 · Genre: Thriller, Horreur
Réalisé par Steven Quale
Avec Tony Todd, P.J. Byrne, David Koechner, Arlen Escarpeta et Miles Fisher.
« Les survivants de l'effondrement d'un pont en suspension apprennent à leur dépend qu'il est simplement impossible de tromper la mort ... »

Du gore à la pelle... et en 3D!


Critique par Gabriel Dubois – Cinema.ch

C’est le cinquième, déjà ! Encore ! diront certains. Le cinquième d’une série qui n’a jamais cherché à se renouveler, pour le bonheur des uns, amateurs d’hémoglobine, ou pour le malheur des autres, qui n’estiment pas le sujet digne d’être recyclé. A vrai dire, ce cinquième volet est bizarrement un nouveau commencement ! Un paradoxe qui a de quoi laisser pantois : les producteurs auraient-ils changé de concept, auraient-ils engagé des scénaristes qui ne sont pas seulement obsédés par les morts absurdes, grossières et abjectes ? Est-ce que la série Destination finale serait tout à coup motivée par de nouvelles ambitions cinématographiques, voire artistiques ? Non. Évidemment, car dans ce cas-là, autant changer de nom et de pays.

Alors il est inutile de vous décrire dans ces lignes les composantes d’un film qui reprend au gramme près les ingrédients de ses prédécesseurs, avec peut-être une dose de « second degré » davantage assumée. Inutile non plus de tenter de porter un jugement tranché – c’est peu de le dire ! – sur un film qui ne fait que répondre parfaitement aux critères simplistes et superficiels du genre. Pourtant, il est un événement qui confère à cet opus un nouvel élan et qui est susceptible d’éveiller la curiosité des plus exigeants visiteurs des salles obscures, avides de nouveautés : la bien-nommée 3D. Désormais donc, au lieu de voir des images dégoûtantes et gores sur un écran plat et sans relief, nous voici immergés dans l’univers tranchant et menaçant qui entoure les personnages ahuris de la saga. De quoi provoquer quelques frissons supplémentaires, tout au plus...

Réjouissons-nous ou lamentons-nous, peu importe, du fait que la 3D a peut-être trouvé là la meilleure contribution qu’elle pouvait offrir au cinéma... pour l'instant.

4 Photos

« Final Destination 5 (3D) (2011) »« Final Destination 5 (3D) (2011) »« Final Destination 5 (3D) (2011) »« Final Destination 5 (3D) (2011) »

Fans



Cette fiche/critique a été consultée 2619 fois