<Zurich Film Festival
Sorties et actualités Cinema sur cinema.ch Cinéma à Lausanne et Genève
Affiche Film Chronicle

Chronicle

Poster - Film Chronicle
Sorti le 22 Février 2012 · Durée: 1h24 · Genre: Drame, Science Fiction
Réalisé par Josh Trank
Avec Matthew Roberts, Joe Vaz, Michael Kelly, Michael B. Jordan et Alex Russell.
« Trois étudiants reçoivent d'incroyable pouvoirs après une découverte hors du commun ... Très rapidement, cependant, ils vont perdre tout contact avec la réalité, alors qu'ils décident d'explorer la face obscures de leurs pouvoirs. »

Recette de super héro home made


Critique par Karin Daguet – Cinema.ch

Le premier film du réalisateur Josh Tank, tourné selon l’esthétique dite du found footage (qui signifie littéralement « pellicule trouvée » et qui rappelle des œuvres usant aussi de ce procédé, tels que The Blair Witch Project, Cloverfield ou Paranormal Activity) suscite l’intérêt, d’une part par son côté hyper réaliste, qui renvoie à une génération YouTube qui passe son temps à se filmer, et d’autre part grâce à son intrigue originale et prenante, habile revisite parodique du film de super-héros.

 

On plante le décor : Andrew, ado torturé, coincé entre un père alcoolique, une mère malade et un entourage hostile, filme son quotidien, façon journal-intime, pour échapper à une vie pesante et étriquée. La découverte d’une sorte de météorite, tombée du ciel un soir de beuveries, donne à Andrew et deux de ses comparses des superpouvoirs, qu’ils s’amusent, sans perdre de temps, à mettre en scène via des jeux inoffensifs et puérils. Au fur et à mesure qu’ils découvrent l‘étendue de leurs pouvoirs, on devine la fausse bonne idée des protagonistes et l’histoire qui risque de tourner au vinaigre si la célèbre citation du film Spiderman « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » n’est pas de suite appliquée. Andrew vire à la démence, comme possédé, il dérape de façon incontrôlée et use de ses super pouvoirs pour soulager un violent désir de vengeance.

 

La chute de l’anti-héros nous apparaît dans un enchaînement d’images tremblantes, inserts de caméras de surveillances et scènes qui risquent surtout de laisser le plus souvent le spectateur dans une incompréhension totale. Dommage que l’intrigue s’achève en laissant un petit goût de déjà-vu. En effet, Josh Tank paraît assumer avec peine le potentiel de son histoire qui permettrait tout à fait une fin plus innovante. L’impression qui reste est celle d’une fuite incontrôlée des protagonistes dans un climat certes joyeusement chaotique, mais un tantinet grandiloquent et quelque peu injustifié et complaisant.

Bande annonce & Vidéos

4 Photos

« Chronicle (2012) »« Chronicle (2012) »« Chronicle (2012) »« Chronicle (2012) »

Fans



Cette fiche/critique a été consultée 1043 fois